Le Maroc, ou Royaume du Maroc (forme officielle), en arabe al-Maghrib, pouvant être qualifié de "Royaume chérifien" en référence à l'affiliation chérifienne du roi, est un pays d'Afrique du Nord. Sa capitale politique est Rabat alors que la capita-le économique et la plus grande ville du pays est Casablanca. Le pays est bordé par l’océan Atlan-tique à l’ouest, par l’Espagne, le détroit de Gibral-tar et la mer Méditerranée au nord et par l’Algérie à l’est. Au sud, il est bordé par le Sahara occiden-tal, territoire non autonome selon l’ONU, mais an-nexé majoritairement par le Maroc qui, de ce fait, contrôle notamment la partie sud de sa frontière avec la Mauritanie.

Le Maroc est un pays du nord-ouest de l'Afrique. Sa longue côte donnant sur l'océan Atlantique se termine au-delà du détroit de Gibraltar sur la Méditerranée. Au sud du Maroc se trouve le terri-toire contesté Sahara occidental, revendiqué et contrôlé en grande partie par le Maroc. À l'est et au sud-est, le Maroc est limitrophe de l'Algérie. À quelque distance de la côte atlantique se trouvent les îles Canaries et Madère. Au nord du détroit de Gibraltar se trouve l'Espagne.
La capitale administrative est Rabat. Parmi les grandes villes remarquables on trouve Casablanca, Agadir, Fès, Marrakech, Meknès, Tétouan, Tan-ger, Oujda, Ouarzazate et Laâyoune (au Sahara occidental).

Les montagnes occupent plus des deux tiers du territoire marocain et atteignent des hauteurs non négligeables. Plusieurs sommets franchissent la barre des 4 000 m. Le Jbel Toubkal, le plus haut sommet du pays, culmine à 4 167 m. Le Maroc renferme quatre principales chaînes de monta-gnes, et c'est le seul pays du Maghreb à disposer d'une immense chaîne de montagne l'Atlas.
D'abord au nord du pays, les montagnes ou djebel du Rif bordent la Méditerranée. Le plus haut sommet du Rif atteint 2 456 m et il a pour nom djebel Tidirhine. Le Rif propose des surfaces variées selon les altitudes de ses régions. En fait, à l'ouest, on retrouve surtout une végétation épi-neuse (des sapins, des pins et des cèdres). De l'autre côté, il y pousse des steppes arides et des maquis et encore plus à l'est, on y retrouve le chanvre, qui n'est cependant pas récolté. Plus loin des rivages méditerranéens et plus à l'intérieur du pays, il est possible de remarquer trois autres immenses chaînes : le Moyen Atlas, le Haut Atlas et l'Anti-Atlas, où nous retrouvons encore une fois une diversité des paysages.
Le Moyen Atlas, qui est le "château d'eau" du Maroc est séparé du Rif par les plaines arides de l'est et fertiles de l'ouest. Les deux chaines sont séparées par la fameuse trouée de Taza. Le Moyen Atlas se compose de deux parties au paysages très différents. À l'est, on retrouve les massifs escar-pés avec des sommets à plus de 3 100 m comme Jbel Bou Naceur ou Bouiblane. Ces sommets con-naissent des chutes de neiges importantes. Vers l'ouest, la chaine s'adoucit pour laisser place à des reliefs plus abordables et laissant place à quelques petits plateaux. La chaine du Moyen Atlas est bor-dée au sud par le Haut Atlas
C'est dans le Haut Atlas, chaine majestueuse qui ceinture le pays d'est en ouest que le Toubkal culmine à près de 4 167 m.

Ces plaines ont souvent de très grandes étendues, s'étirant des montagnes du Rif jusqu'au Moyen Atlas, le bassin de Sebou (36 000 km²) se compose de bas plateaux, de cours d'eau, quelques collines et des plaines fertiles qui permettent la culture de plusieurs aliments. Dans la plaine du Gharb, on trouve des champs de betteraves sucrières, de riz, de cannes à sucre et de tabac. Cette plaine se distingue des autres par la présence de la forêt de Maâmora où on fait l'exploitation de chênes-lièges et d'eucalyptus.
De vastes plaines apparaissent aussitôt qu'on dépasse le pays de Zaïr et le plateau des phospha-tes. On retrouve la Chaouia, Doukkala et plus à l'est au pied du Moyen Atlas Tadla. Plus au sud, on retrouve la plaine du Haouz dans la région de Marrakech et celle du Souss qui fait le triangle entre océan, Haut Atlas et Anti-Atlas.
D'autres plaines et vallées fertiles de moindre tailles sont localisées surtout au nord (Lukos, Nek-kor, Trifa, Vallée des oueds Ouergha, Baht, Inaouen ...).

Dans le sud du pays, l'Erg Chebbi, à proximité de la frontière algérienne, est la deuxième plus vaste étendue de pierres et de sable à l'intérieur du Maroc après l'Erg Chegaga. Certaines dunes peu-vent atteindre 200 m de hauteur.